Entreprenariat en Israel : l’ossek patour

Vous désirez peut-être commencer une nouvelle activité dans l’Israël. Si vous vous convenez bien, la possibilité de le faire est disponible. Dans le même temps, avant de commencer par mettre en œuvre votre projet de création d’activité, il est conseillé de prendre connaissance sur la création d’entreprise en tant qu’auto entrepreneur dans le pays. Ces renseignements vous permettront de savoir comment s’y prendre véritablement. Dans les lignes à suivre, vous découvrirez toutes les informations pouvant vous accompagner dans la création de votre activité en Israël.

Ce qu’il faut savoir sur l’ossek patour en Israël

En Israël, l’ossek patour est un statut qu’on porte aux autos entrepreneurs. C’est un titre individuel émis par les juridictions qui permet aux entrepreneurs de créer une entreprise dans le pays. Le titre permet aux entrepreneurs d’exercer leur activité sur le territoire sans le payement de la TVA sur les chiffres d’affaires que génèrent leurs entreprises. Mais une condition s’impose. La condition stimule que l’entreprise doit rester dans une certaine marge et en cas du dépassement de cette marge, elle sera soumise au payement effectif de la TVA. Dans ce cas, il porte le titre d’ossek mourché et se doit de respecter les principes de la loi. C’est ainsi ce qu’il faut savoir sur l’auto entrepreneur israel.

Déclaration de son activité en tant qu’ossek patour

En termes de juridiction, la création d’entreprise au titre d’ossek patour n’a pas besoin d’une inscription. En effet, ce qui a lieu de faire, c’est de passer à l’ouverture de son dossier fiscal pour se faire enregistrer. À ce niveau, l’entrepreneur aura à fournir certains dossiers pour faciliter son enregistrement. Après l’enregistrement, vous recevrez un identifiant qui sera votre numéro d’identité au titre d’ossek patour. Toutes ces étapes passées, il va falloir louer un local pour la domiciliation de son entreprise. Par ailleurs, en raison des possibilités et avantages qu’offre le statut d’auto entrepreneur, communément appelé ossek patour, l’entrepreneur doit faire preuve du respect des principes et des lois de la juridiction. Pour cela, il est essentiel pour lui de connaître les lois pour ne pas les enfreindre.