Demande d’extrait K-bis, ce qu’il faut savoir

Lorsque vous désirez faire carrière en tant qu’entrepreneur, il est important de savoir que vous avez des obligations à remplir. Alors peu importe le profil de votre entreprise ; il vous sera envoyé de façon périodique des extraits de K-bis que vous devez remplir et retourner. Pourquoi le document K-bis est-il important ?

Qui dont concernés par le K-bis et comment l’obtenir ?

Le K-bis concerne particulièrement tous types d’entreprises qui se sont fait enregistrer dans le registre de commerce. C’est aussi le cas des sociétés, sauf les agents commerciaux. Si vous créez n’importe quel type d’entre sur le territoire français, avant qu’elle ne commence à exercer ses activités, elle doit disposer de l’extrait k-bis . Ce dernier est un document qui autorise l’entreprise à fonctionner pendant 3 mois. Alors, vous comprenez que c’est un document indispensable et que vous devez toujours la mettre à jour.

Toute entreprise individuelle n’obtiendra le K-bis que de 2 manières. Premièrement, il peut s’obtenir de façon totalement gratuite. Pour ce fait, il suffit de remplir les formalités sur le site du K-bis et ensuite procéder à son téléchargement. Deuxièmement, il faut débourser une somme d’argent pour l’obtention de l’extrait K-bis.

Pourquoi faire la demande d’un extrait K-bis et auprès de qui ?

Il n’est pas possible qu’une entreprise opère ses activités sur le sol français sans le K-bis. Il confère, la légalité et la notoriété à ladite entreprise qui la dispose. Il comporte des informations utiles et pertinentes sur l’entreprise. Le type d’activité qu’exerce l’entreprise, son numéro d’enregistrement ainsi que le greffe du tribunal auquel elle est associée figurent sur le K-bis. Ce n’est pas tout, vous retrouverez sur ce même document, le nom de l’entreprise et de son chef.

En tant qu’entreprise individuelle, il vous faut cet extrait pour être en mesure de soumissionner pour les avis d’appels d’offres. Avec l’extrait, il est possible de retrouver facilement une entreprise légale exerçant en France.